Billets Non classé

Regards croisés

En étudiant à quoi réagissait le patient blindsight GY, dont je vous ai présenté la vraie-fausse cécité dans le billet précédent, les neurologues ont découvert qu’il pouvait sans problème distinguer une expression effrayée d’une expression neutre si on lui présentait des visages dans son champ visuel réputé “aveugle”. A condition bien sûr de le forcer à faire un choix, puisqu’il n’avait aucune conscience de voir quoi que ce soit. (…)

À propos de l'auteur

Xochipilli

Xochipilli

Ingénieur par hasard, curieux par nécessité, blogueur pour m'amuser. J'affectionne les bizarreries intellectuelles ou scientifiques.

Laisser un commentaire