Billets Non classé

Petits faits sur Darwin II

Quelques anecdotes à  propos du HMS Beagle, sur lequel embarqua Darwin pour son voyage autour du monde qui l’amènerait à  concevoir la théorie de l’évolution  :

Lors du premier voyage du Beagle vers la Terre de Feu, en 1830, 4 “indigènes” avaient enlevés pour être présentés au Roi et à  la Reine d’Angleterre. L’un des buts [suite…]

jemmyandfamily.1234492774.jpgQuelques anecdotes à  propos du HMS Beagle, sur lequel embarqua Darwin pour son voyage autour du monde qui l’amènerait à  concevoir la théorie de l’évolution  :

  • Lors du premier voyage du Beagle vers la Terre de Feu, en 1830, 4 “indigènes” avaient enlevés pour être présentés au Roi et à  la Reine d’Angleterre. L’un des buts du second voyage du Beagle auquel participa Darwin en 1831 était de ramener les trois survivants sur leur terre natale. Ceux-ci étaient renvoyés en tant que missionnaires.
  • Les 4 indigènes enlevés avaient été “rebaptisés” par les Anglais respectivement en York Minster, Jemmy Button, Fuegia Basket et Boat Memory. Boat Memory devait mourir de la variole en arrivant en Angleterre
  • Le plus connu des 3 survivants est Jemmy Button (voir image ci-contre, avec sa famille). La légende veut qu’il ait été baptisé ainsi car il aurait été “vendu” par son peuple pour un bouton de nacre. Relâché en 1831, il fut retrouvé en 1855 par des missionnaires chrétiens; malgré 25 ans sans pratique, il était toujours capable de parler anglais ! En 1859, l’année de la publication de l’Origine des Espèces il fut vraisemblablement à  l’origine d’un massacre de missionaires chrétiens. Il témoigna au procès organisé par les anglais mais nia toute responsabilité.
  • Le capitaine du Beagle, Robert FitzRoy, était météorologiste à  ses heures perdues. Lors du voyage du Beagle, il  mit au point un baromètre spécial purement chimique. En 1859, suite à  une série de tempêtes ayant balayé les côtes anglaises, on mit en place un système de baromètre FitzRoy dans de nombreux ports anglais, FitzRoy  écrivit un système de prévision météorologique et inventa littéralement l’expression anglaise “weather forecast” (prévision météo). Les premiers bulletins météo quotidiens furent publiés dans le Times en 1860.
  • Fait amusant sur FitzRoy: il est co-auteur de nombreuses publications scientifiques avec Darwin, en tant que capitaine du Beagle bien sûr ! Déjà  à  l’époque, il y avait donc d’étranges pratiques de co-signatures d’articles…

À propos de l'auteur

Tom Roud

Blogger scientifique zombie