Billets Système Terre

Petits faits sur Darwin : débats et parodies darwiniennes

L’un des débats les plus célèbres sur la théorie de l’évolution fut organisé en 1860 à Oxford, et opposa Samuel Wilberforce, l’évêque d’Oxford, à Thomas Huxley, le bulldog de Darwin (dit comme cela on dirait l’annonce d’un match de catch). C’est lors de ce fameux débat que Wilberforce demanda à Huxley s’il descendait du [suite…]

L’un des débats les plus célèbres sur la théorie de l’évolution fut organisé en 1860 à Oxford, et opposa Samuel Wilberforce, l’évêque d’Oxford, à Thomas Huxley, le bulldog de Darwin (dit comme cela on dirait l’annonce d’un match de catch). C’est lors de ce fameux débat que Wilberforce demanda à Huxley s’il descendait du singe par sa grand-mère ou son grand-père ! Je vous laisse lire la réplique de Thomas Huxley sur le blog  chronique darwinienne de Michel de Pracontal que je découvre aujourd’hui. De Pracontal tente aussi de distinguer la légende de la réalité sur ce débat, et souligne l’ambiguité des partisans de Darwin, qui, sans jeu de mots, ne sont pas toujours de bonne foi lorsqu’il s’agit de religion … ce qui n’a d’ailleurs pas forcément changé, voir notamment les préconisations assez extrêmistes sur ce plan de scientifiques comme Coyne. Signalons au passage le remake de ce debat organisé entre Richard Dawkins et Richard Harris, ancien évêque d’Oxford pour célébrer l’année Darwin (lien vers le podcast).

Ces interminables débats devaient susciter de nombreuses réactions  et caricatures sur la place publique. On pourra en trouver un échantillon sur cette page. La plus célèbre parodie est peut-être ce poème paru dans Punch en 1861 intitulé “Monkeyana” et signé  “Gorilla”.

 

monkey.1242092241.jpegAm I satyr or man?

Pray tell me who can,

And settle my place in the scale.

A man in ape’s shape,

An anthropoid ape,

Or monkey deprived of his tail?

(traduction approximative)

Suis-je un satyre ou un homme ?

Je vous prie de me dire qui peut

Me placer sur l’échelle [du vivant]

Un homme en forme de singe,

Un singe anthropoide

ou un singe privé de queue ?

L’illustration est une évocation du fameux médaillon de propagande anti-esclavagiste des Wedgwood, la famille d’industriels de la porcelaine dont descendait Darwin, que j’avais évoqué dans un des premiers billets de ce blog.  On pourra noter le goût douteux des caricaturistes de l’époque qui assimilent singes et esclaves noirs …

À propos de l'auteur

Tom Roud

Blogger scientifique zombie