Billets Non classé

Ondes du téléphone mobile : alors, dangereuses ?

Le “Grenelle des ondes” s’achève lundi et ne devrait pas apporter de réponse claire à cette question. Quel est l’impact des ondes de la téléphonie mobile sur la santé ? Les antennes-relais présentent-elles un risque ? Leur présence doit-elle être limitée dans les espaces publics ? La série de rencontres organisées depuis un mois par […]

Le “Grenelle des ondes” s’achève lundi et ne devrait pas apporter de réponse claire à cette question. Quel est l’impact des ondes de la téléphonie mobile sur la santé ? Les antennes-relais présentent-elles un risque ? Leur présence doit-elle être limitée dans les espaces publics ? La série de rencontres organisées depuis un mois par le gouvernement français ne devrait, sauf surprise, pas aboutir à une mesure concrète.

Et pour cause : “L’état de l’art scientifique est en renouvellement permanent. Ce qui me mobilise, dans cet exercice, c’est que la société finisse par accepter l’incertitude scientifique”, a confié le professeur Jean-François Girard au journal “Le Monde”. En d’autres termes : on ne sait pas encore si les ondes sont dangereuses. Aucune étude ne l’a formellement prouvé ou infirmé. Donc, ni les associations d’usagers, ni les opérateurs télécom n’ont pour l’instant obtenu gain de cause.

Le mérite de ce “Grenelle” : il a posé la question de la dangerosité des ondes de la téléphonie mobile comme une préoccupation majeure de santé publique. C’est la suite du débat, et des recherches scientifiques, qui compte désormais. Il convient, pour le gouvernement et les trois opérateurs français, de transformer l’essai. Par exemple, en limitant à chaque fois que cela est possible l’implantation de nouvelles antennes-relais, jusqu’à ce que leur impact sur la santé soit définitivement déterminé.

À propos de l'auteur

Pierre