Billets Non classé

McCain, CO2 et poisson transparent – La revue de presse du dimanche

John McCain, candidat malheureux à  la dernière élection américaine ferait un bon sujet d’étude scientifique. Voilà  un bonhomme qui reconnaissait, pendant la campagne, ne pas être capable d’envoyer un email et qui, aujourd’hui, nourrit un flux Twitter. Il semble qu’il ait loupé une étape dans un apprentissage rationnel des nouvelles technologies… Les dernières entrées de [suite…]

John McCain, candidat malheureux à  la dernière élection américaine ferait un bon sujet d’étude scientifique. Voilà  un bonhomme qui reconnaissait, pendant la campagne, ne pas être capable d’envoyer un email et qui, aujourd’hui, nourrit un flux Twitter. Il semble qu’il ait loupé une étape dans un apprentissage rationnel des nouvelles technologies… Les dernières entrées de son flux (il admet s’être fait aidé pour le mettre à  jour, on s’en doutait un peu) dégomment une dizaine de projets du plan de relance de celui qui l’a vaincu en novembre.

Parmi ces projets qu’il conspue figure celui d’un fond de 2 millions de dollars pour la “promotion de l’astronomie à  Hawa௔. Cette sortie à  profondément énervé les auteurs du blog Bad Astronomy qui ont écrit un billet au vitriol sur ce sénateur “qui hait vraiment les sciences”.

Ce vétéran de la guerre du Vietnam n’est pas au bout de ses surprises. Les nouvelles technologies ont révolutionné la “ communication “ politique et ne vont pas tarder à  transfromer la guerre à  papa (si ce n’est déjà  fait, d’ailleurs). C’est le ministère de la défense britannique qui le dit, dans le Times : “la guerre de demain ce sera des machines contre des machines”. Ces robots guerriers sauront faire la différence entre “un militaire portant une arme et un civil portant un enfant”. 

****

Mauvaise nouvelle pour la communauté scientifique. La mise en orbite du satellite de la NASA destiné à  étudier les émissions de CO2 a échoué. Il a fini sa course dans l’océan. Voila qui ne devrait pas faire de peine au président tchèque Vaclav Klaus, négationnisme climatique assumé. Il participera à  une conférence internationale à  New York sur le “mythe du réchauffement climatique”.

****

Pour finir. On connaissait déjà  le poisson qui brille dans le noir, voici maintenant le poisson transparent, enfin au crâne transparent. Nous vous laissons faire plus ample connaissance avec le macropinna microstoma, cet étrange habitant des abysses.

Bonnes lectures !

À propos de l'auteur

Jonathan Parienté