Billets Non classé

Les codes de la séduction sont-ils universels ?

Existe-t-il un code unique, universel, en matière de séduction ? C’est ce que prétend la psychologue que nous avons interrogé dans l’émission diffusée aujourd’hui sur Arte. Elle nous a désigné des signes, qui trahissent invariablement notre état d’esprit, lorsque nous faisons une rencontre. Mais prenons (au hasard) l’exemple de la France et de l’Allemagne, deux […]

Existe-t-il un code unique, universel, en matière de séduction ? C’est ce que prétend la psychologue que nous avons interrogé dans l’émission diffusée aujourd’hui sur Arte. Elle nous a désigné des signes, qui trahissent invariablement notre état d’esprit, lorsque nous faisons une rencontre. Mais prenons (au hasard) l’exemple de la France et de l’Allemagne, deux pays amis, et géographiquement pas si lointain : Avons-nous les mêmes codes ?

Un révélateur : le mot “séduction” en tant que tel n’existe pas en allemand. On parle de “verführen”, un verbe composer à partir de la racine “führen”, qui signifie “guider” ou “mener”. L’idée de séduire se résume en allemand à “guider vers soi”, à “amener” quelqu’un à soi. Une action purement concrète, pragmatique, qui ne reflète pas pleinement l’idée subtile de la séduction.

Comment peut-on, dans ces conditions, avoir les mêmes réflexes lorsqu’il s’agit de séduire ? Peut-être devrait-on penser, en Allemagne, à introduire un nouveau mot : “Seduktion”. Sinon les Français devront se résoudre à “draguer”, lorsqu’ils font un détour de l’autre côté du Rhin.

À propos de l'auteur

Pierre