Billets Non classé

Faut-il s’arrêter de manger des huîtres ?

Les huîtres du bassin d’Arcachon sont à nouveau interdites à la vente. Les autorités sanitaires affirment y avoir décelé la présence d’une toxine, pour la quatrième fois depuis le mois de mai. Alors on est en droit de se poser la question, même si elle paraît un peu provoc : Doit-on à l’avenir faire une […]

Les huîtres du bassin d’Arcachon sont à nouveau interdites à la vente. Les autorités sanitaires affirment y avoir décelé la présence d’une toxine, pour la quatrième fois depuis le mois de mai. Alors on est en droit de se poser la question, même si elle paraît un peu provoc : Doit-on à l’avenir faire une croix sur ce met délicieux ? Les huîtres peuvent-elles, dans certains cas, être dangereuses pour la santé ?

Réponse des ostréiculteurs d’Arcachon, où on se trouve cette semaine pour Xenius : “On est sûr qu’elles ne présentent aucun risque”. Ils ont d’ailleurs continuer à les vendre, bravant l’interdiction préfectorale. Mais comment croire aveuglément ceux pour qui les huîtres constituent le gagne-pain ?

L’Etat lui-même a donné raison aux critiques des éleveurs et reconnu qu’il y avait des failles dans le suivi sanitaire des huîtres. Le ministre français de l’Agriculture a admis que le test sur des souris (le seul homologué pour l’instant en matière d’ostréiculture) n’était “pas parfait” et qu’il fallait un test alternatif, plus précis.

Et quand bien même les huîtres contiendraient la fameuse toxine pointée du doigt, que risque-t-on ? “Dans la majeure partie des cas, selon la préfecture, la consommation des coquillages non conformes peut entraîner des désagréments gastriques“.

Cela vaut-il le sacrifice d’un tel délice ?

À propos de l'auteur

Pierre