Billets Non classé

Evolution humaine : l’étape Europe ?

Un article paru le premier Juin dans les Comptes Rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS) relance les débats sur l’évolution humaine. Et croyez-moi, c’est autre chose qu’Ida !
Permettez-moi donc de vous présenter Lluc.  Lluc est le premier représentant d’une nouvelle espèce de primates, Anoiapithecus brevirostris, qui vivait il y a 12 millions d’années dans [suite…]

Un article paru le premier Juin dans les Comptes Rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS) relancelluc.1244167277.jpg les débats sur l’évolution humaine. Et croyez-moi, c’est autre chose qu’Ida !

Permettez-moi donc de vous présenter Lluc.  Lluc est le premier représentant d’une nouvelle espèce de primates, Anoiapithecus brevirostris, qui vivait il y a 12 millions d’années dans la région de Barcelone. Son crâne a été découvert  par une équipe de chercheurs espagnols dirigée par Salvador Moyà-Solà .

Lluc est un primate très étrange pour son âge canonique de 12 millions d’années. Il possède en effet des traits modernes, presque trop modernes en fait. Sa face est très plate, sa machoire inférieure est très “reculée” par rapport aux singes (voir comparaison des profils ci-dessous, Lluc est en haut à gauche, les autres profils sont des grands singes).  En fait, ce faible prognathisme de Lluc est beaucoup plus proche de celui des membres du genre homo que des autres primates…faces-comparison-living-apes.1244169663.JPG

Du coup, Lluc change pas mal notre vision de l’évolution humaine. De deux choses l’une. Soit cette mâchoire moderne a évolué indépendamment chez les hominidés et dans la lignée de Lluc. On aurait alors un exemple de ce qu’on appelle la convergence évolutive : l’évolution d’un même trait dans deux branches du vivant différentes. Compte-tenu de l’ancienneté de Lluc (12 millions d’années, à comparer avec Lucy, l’australopithèque qui vivait il y a 4-5 millions d’années), cela suggérerait que les convergences évolutives sont beaucoup plus fréquentes qu’on ne le croit chez les primates [1] (et du coup il faudrait peut-être réinterpréter pas mal d’arbres généalogiques basés sur les fossiles).

Soit Lluc est en réalité un cousin très proche des hominidés. Vous noterez que Lluc est un européen.  Dans ce cas, cela confronterait l’hypothèse controversée de l’ “Into Africa” . Un premier groupe de primates (ancêtres de Lluc) serait sorti d’Afrique pour coloniser une première fois l’Europe il y a très longtemps. Puis, ils auraient évolué en Europe (comme Lluc), avant de revenir en Afrique (”Into Africa”). Ces primates seraient les ancêtres à la fois des grands singes et des hominidés. Finalement, le genre homo aurait évolué en Afrique [2], avant que l’homo sapiens moderne ne reparte coloniser le monde il y a environ 70 000 ans (l’hypothèse “Out of Africa”).

Référence :

Moya-Sola, S., Alba, D., Almecija, S., Casanovas-Vilar, I., Kohler, M., De Esteban-Trivigno, S., Robles, J., Galindo, J., & Fortuny, J. (2009). A unique Middle Miocene European hominoid and the origins of the great ape and human clade Proceedings of the National Academy of Sciences DOI: 10.1073/pnas.0811730106

A lire aussi sur le web, ce billet plus détaillé en anglais.
(Via Science Daily)

[1] Une perspective qui plairait certainement beaucoup à Simon Conway-Morris

[2] Juste pour (re)fixer les idées sur la chronologie, Lluc vivait il y a 12 millions d’années, Lucy (australopithèque) il y a 4-5 millions d’années, homo habilis il y a 2.5 millions d’années,  homo erectus il y a 1 million d’années, homo sapiens il y a 250 000 ans.

À propos de l'auteur

Tom Roud

Blogger scientifique zombie