Billets Non classé

Encore un “Grenelle”

Je ne sais pas ce qui est le plus délicat dans cette histoire… Lancer les journées de la Mer au lendemain de la fête des mères (on est presque assurés de créer une confusion entre les homonymes) ou organiser un énième “Grenelle” ? A force, le mot commence à perdre son caractère d’exception et d’urgence, […]

Je ne sais pas ce qui est le plus délicat dans cette histoire… Lancer les journées de la Mer au lendemain de la fête des mères (on est presque assurés de créer une confusion entre les homonymes) ou organiser un énième “Grenelle” ? A force, le mot commence à perdre son caractère d’exception et d’urgence, celui hérité de Mai 68. Le ministère français de l’Ecologie lance donc le Grenelle de la Mer. Et c’est le début aujourd’hui des Journées de la Mer, qui doivent marquer la participation des Français au débat. Qu’on ne s’y trompe pas : on salue l’initiative, on se réjouit de sa volonté de “remettre l’homme au centre” de la problématique maritime, mais on fait le vœu qu’elle aboutisse sur du concret. Parce qu’employer le terme de “Grenelle”, c’est déjà promettre beaucoup.

À propos de l'auteur

Pierre