Billets Non classé

Diamant, la petite gemme qui brille et qui pique

Une poignée de clients richissimes et des milliers de morts dans les pays de production. C’est la terrible logique des “diamants de sang” (ou des diamants de conflit selon la terminologie officiellement reconnue par l’ONU). La petite pierre précieuse sème la pagaille. Et pour réconcilier tout le monde, l’Union européenne et plus d’une trentaine de […]

Une poignée de clients richissimes et des milliers de morts dans les pays de production. C’est la terrible logique des “diamants de sang” (ou des diamants de conflit selon la terminologie officiellement reconnue par l’ONU). La petite pierre précieuse sème la pagaille. Et pour réconcilier tout le monde, l’Union européenne et plus d’une trentaine de pays importateurs (aujourd’hui 75) ont lancé en 2003 le processus de Kimberley pour contrôler drastiquement l’origine des diamants.

La diffusion de notre émission sur les diamants aujourd’hui, coïncide avec la réunion annuelle du processus de Kimberley. L’année 2008 a été très particulière. En ligne de mire : le Zimbabwe, qui méprise les droits de l’Homme, et qui est suspecté d’utiliser les bénéfices des diamants pour financer ses conflits. Surtout, le commerce de diamants a nettement chuté (de 37 milliards de dollars en 2007 à 30 milliards en 2008) et, pour la première fois, certaines ONG ont exprimé leur scepticisme quant au succès du processus. Elles sont les chevilles ouvrières de la lutte contre les “diamants de sang”.

Ces ONG, comme Fatal Transactions qu’on a rencontré aux Pays-Bas pour l’émission, sont le seul moyen de pression sur les producteurs de diamants. Parce que je serais tenté de vous dire : “demandez à votre bijoutier d’où vient votre diamant avant d’acheter”. Mais malheureusement, il y a de fortes chances que, comme moi, vous n’achetiez pas de pierre précieuse tous les jours.

Parfois, ça nous ferait du bien de voir le monde d’un point de vue strictement scientifique. Et de se dire que le diamant, au fond, c’est simplement du carbone.

À propos de l'auteur

Pierre