Billets Non classé

Alerte à la pollution des fleuves français

L’Isère, la Garonne, la Charente… La liste des fleuves où le poisson est interdit à la vente et à la consommation n’en finit plus de s’allonger en ce mois d’août. La faute au PCB (polychlorobiphényle de son petit nom), un produit additif et lubrifiant, chouchou de l’industrie au XXe siècle mais interdit à l’échelle mondiale […]

L’Isère, la Garonne, la Charente… La liste des fleuves où le poisson est interdit à la vente et à la consommation n’en finit plus de s’allonger en ce mois d’août. La faute au PCB (polychlorobiphényle de son petit nom), un produit additif et lubrifiant, chouchou de l’industrie au XXe siècle mais interdit à l’échelle mondiale depuis 2001.

Seulement, on ne liquide pas si facilement près d’un siècle d’utilisation massive.

Les quantités présentes dans de nombreux fleuves français sont suffisamment importantes pour présenter un risque à ceux qui mangent régulièrement du poisson. La molécule de PCB est en effet bioaccumulable : c’est-à-dire qu’elle s’assimile aux tissus gras des animaux et des humains qui la consomment par mégarde. Une vraie cochonnerie.

À propos de l'auteur

Pierre