Bits en vrac

Quelques nouvelles en vrac à propos de ce site Cookies, DoNotTrack L’Union Européenne ne me fait pas envie, surtout quand je vois une bande de technocrates désœuvrés (car apparemment il n’y avait rien de plus important à faire) édicter des lois inutiles, coûteuses et chiantes comme la « loi sur les cookies » [1]. Elle est: Chiante parce […]
Continue reading

Combien tourne un trou noir ?

Les trous noirs sont des objets extrêmement déroutants. La plupart des explications “grand public” qui leur sont consacrés, y compris la mienne, se limitent à décrire un modèle de trou noir très simplifié : le trou noir de Schwarzschild, qui ne tourne pas sur lui-même. Mais ces trous noirs n’existent probablement pas : dans l’Univers, les vrais trous noirs tournent très très vite, et ça change pas mal de choses.
Continue reading

La première boucle

Sirtin a récemment fait remonter l’origine de l’informatique aux métiers à tisser Jacquard, “programmables” par cartes perforées au tout début du XIXème siècle déjà. Pour ma part je n’adhère pas à cette filiation car les métiers Jacquard ne connaissaient pas la notion de boucle conditionnelle. Une idée fondatrice de la programmation, c’est de pouvoir coder “répète 123 fois ceci:”, et que la machine ait un moyen de compter jusqu’à 123, ce qui implique l’existence d’une mémoire dont le contenu est modifié par les instructions du programme. Comme l’a très bien exprimé Alan Perlis : “Un programme sans boucle et sans structure de données ne vaut pas la peine d’être écrit.”
Alors qui a écrit le premier programme valant la peine d’être écrit, la première boucle ?
Continue reading

Planète de virus

Featured

Dévoré un excellent livre : “Planète de virus” de Carl Zimmer. En 113 pages qui se lisent comme un roman, on apprend une multitude de choses sur les virus, choses inconnues il y a un siècle et qui se révèlent aujourd’hui être les bouts d’ADN les plus abondants dans la nature.
Continue reading

« Contre-exemples » au théorème de Fermat-Wiles

Andrew Wiles vient de remporter le Prix Abel pour sa démonstration du Grand théorème de Fermat qui dit qu’il n’existe pas de solution de l’équation a^n+b^n=c^n pour a,b,c,n entiers et n>2. Pourtant , quelques semaines après la publication des quelques 100 pages de la démonstration d’Andrew Wiles en 1995, Homer Simpson se promènait nonchalamment et en 3D devant un contre-exemple : 1782¹² + 1841¹² = 1922¹²
Continue reading

Fusion thermonucléaire amusante

Grâce à cet article sur la fusion, je viens de découvrir une variante addictive et nucléaire du fameux jeu 2048 à la mode il y a deux ans : Fe[26]. Ce jeu permet de se familiariser avec la nucléosynthèse stellaire : il s’agit de provoquer la fusion nucléaire d’atomes de plus en plus lourds à partir de l’Hydrogène, jusqu’à fabriquer un atome de Fer
Continue reading

Einsum

L’autre jour, j’ai rencontré Einstein se promenant incognito dans un bout de code.
D’abord je n’ai rien compris à une ligne de Python trouvée dans un algo de traitement d’image: norms = np.einsum(‘ij,ij->i’, X, X) Alors je suis allé voir la doc de la fonction einsum de NumPy à laquelle je n’ai rien compris non plus, sauf que le bout du nez d’Albert commençait à apparaître via une mystérieuse “convention de sommation d’Einstein” qui serait “est un raccourci de notation utile pour la manipulation des équations concernant des coordonnées”.
Continue reading