Le sol : une beauté insoupçonnée ?

Featured

feuilles-mortes-autommne-620x240
Chloé se réveille doucement. Dans son lit, elle entend le bruit de papier de verre des feuilles bousculées par le vent. Aujourd’hui, les parents de son cousin Vivien viennent lui rendre visite : ils vont passer la journée avant de repartir chez eux, en ville. Chloé s’habille rapidement. C’est jour de …
Continue reading

[Mondochallenge] – La drague –

Featured

jeff-cerveau
Un challenge, trois mondoblogueurs et un seul sujet : la drague. Rock. La drague ? Noooon ! Pas ça ! J’aurais même accepté de parler politique, mode ou pire encore : foot ! Mais pas la drague ! Je sors mon fouet à clou (oui, un seul clou, je suis un tout petit peu sado). Voici mon […] Cet article [Mondochallenge] – La drague – est apparu en premier sur De la science sauvage pour des cerveaux en ébullition. Continue reading

Des parasites sous le sapin : deux livres à dévorer

Featured

La vie rêvée des parasites
Nous autres, blogueurs scientifiques, avons à cœur de partager des sujets qui nous passionnent mais qui apparaissent parfois au grand public comme ennuyeux, compliqués, voir peu ragoutants. Notre outil : la vulgarisation ! Ou l’art de rendre ces sujets ludiques, amusants et divertissants, en diffusant nos connaissances sans que ça n’en ait l’air. Mais parfois, on croise des petites œuvres de vulgarisation qui racontent si bien des sujets qui nous tiennent à cœur qu’on a juste envie de les partager tels quels. C’est le cas de ce petit livre que j’ai déniché à la bibliothèque : « La vie privée des morpions et autres histoires de parasites ». Forcément, un livre qui parle de parasites, il fallait que je l’ouvre.
Quoi de moins répugnant que des parasites suceurs de sang, des morpions qui grattent là où c’est indécent de se gratter, ou des vers solitaires qui squattent nos entrailles ? Pourtant l’auteur nous mitraille de petites anecdotes désopilantes et parfois stupéfiantes. De quoi voir notre condition d’être humain avec un peu plus d’humilité. Car il se pourrait bien que les parasites et autres petites bêtes soient bien plus liés aux humains et à leur histoire qu’on ne l’admet.
Par exemple, la perte des poils de nos ancêtres n’était-elle pas un prétexte de l’évolution pour nous débarrasser d’une myriade de squatteurs ? Certains grands conflits historiques n’auraient-ils pas eu une issue différente si une des armées n’avait pas été décimée par des parasites ? Saviez-vous que le surnom « Peaux-Rouges » des Indiens d’Amériques doit son origine aux moustiques ? Ou que la mode des selfies… aide à la propagation des poux ? Entres autres histoires de fourmis esclavagistes ou moustiques raquetteurs, ce livre permet à petits et grands d’apprendre un tas de choses sur ce monde formidable des parasites, de manière très accessible et illustré avec brio.
Pour les plus grands, un autre livre lui aussi paru cette année permet de découvrir avec délice mes parasites préférés, les parasites manipulateurs. Le livre « This is your brain on parasites » est déjà listé comme best-seller par une célèbre plateforme de vente en ligne. L’auteur ne s’est pas contenté de résumer les connaissances sur le sujet, elle a passé plusieurs années à préparer l’ouvrage, rencontrant beaucoup de chercheurs du domaine. Le livre a du coup une grande dimension humaine, avec l’histoire des découvertes de ces êtres étranges et des portraits plein de vie de ceux qui y ont contribué. Les faits scientifiques sont racontés avec une légèreté et un style qui n’enlèvent rien à leur exactitude.
L’auteur nous dévoile enfin la vérité, toute la vérité sur Toxoplasma gondii, ce parasite supposé nous faire aimer les chats, à grand renfort de références. Elle nous présente de nombreuses maladies sous un jour nouveau : parasites et pathogènes ne sont plus agents passifs déclencheurs de calomnies mais acteurs usant de stratégies subtiles et élaborées. Et surtout elle rétablie la place des parasites dans les écosystèmes naturels… et dans nos sociétés humaines. En décrivant leurs effets innombrables, on peut enfin toucher du doigt l’importance insoupçonnée de leur présence. Une importance qui fait frissonner.
L’ouvrage n’est pour l’instant disponible qu’en anglais, mais pour ceux qui comprennent la langue il reste très facile à lire puisqu’il vise le grand public. Il fait partie de ces livres qui font un peu peur au premier abord – de la science, un petit pavé et pas d’images – et qui se dévorent avant que l’on puisse s’en rendre compte. De l’humour, des anecdotes à croquer un peu partout, des faits qui nous laissent sans voix… En bref, si vous n’avez pas encore fini votre liste de noël, vous savez quoi ajouter !

Références

« La vie rêvée des morpions : Et autres histoires de parasites » de Marc Giraud (Auteur), Roland Garrigue (Illustrations). Edition Delachaux et Niestlé, Collection : L’humour est dans le pré. 2016.
« This is your brain on parasites: How tiny creatures manipulate our behavior and shape society », de Kathleen McAuliffe. Edition Houghton Mifflin Harcourt. 2016.
Continue reading

Sélection scientifique de la semaine (numéro 248)

– Comment les ancêtres des baleines ont perdu leurs dents. (en anglais) – Plus de 2 300 chercheurs américains, dont 22 Prix Nobel, ont signé une lettre ouverte pour demander à l’administration Trump et au Congrès de respecter la recherche, ses personnels, … Continuer la lecture
Continue reading

L’explosion cambrienne et les schistes de Burgess

Aujourd’hui, un peu d’évolution et de paléontologie ! Je l’ai dit à la fin de la vidéo, il y a quelque chose de volontairement un peu daté dans la présentation que j’ai choisie, et qui est directement inspirée du livre « La vie est belle » de Stephen Jay Gould. Si l’on suit Gould, le caractère merveilleux … Lire la suite de L’explosion cambrienne et les schistes de Burgess
Continue reading

Plus loin de l’Afrique, plus de mutations délétères mais moins de variabilité génétique humaine

Featured

outofafrica
L’humanité (Homo sapiens) vient d’Afrique sub-saharienne. Il y a environ 50’000 ans certains humains sont sortis d’Afrique et leurs descendants se sont dispersés un peu partout dans le monde, voir carte ci-dessous. Une question intéressante, et qui nous ramène à … Continue la lecture
Continue reading

L’océanographie, une recette pour étudier la mer

Tu t’es déjà demandé comment on conduit des études approfondies sur mers et océans et quels instruments utiliser ? Voici quelques ingrédients pour une bonne réussite. Ingrédients : Quelques chercheurs ou chercheuses Un moyen pour naviguer : bateau, voilier, catamaran, navire, zodiac ou robot sous-marin contrôlé à distance Des instruments …
Continue reading