L’univers est-il orienté à gauche ?

La présence de champs magnétiques orientés à gauche serait un indice pour expliquer la domination de la matière sur l’antimatière aux débuts de l’univers En théorie, nous ne devrions pas exister, en tout cas, pas dans un univers tel que nous le connaissons, et ce à cause de l’antimatière. Pour chaque particule de matière il existe en effet une antiparticule, de charge opposée, et lorsque les deux se rencontrent, elles s’anéantissent mutuellement en dégageant de l’énergie. Lorsque notre univers est né, il y aurait dû y avoir autant de matière que d’antimatière. Or, force est de constater que nous vivons dans un univers dominé par la matière, et nous n’avons pas jusqu’ici découvert de fortes concentrations d’antimatière, qui devraient être visibles si les deux existaient à part égale. Cette cohabitation originelle équitable entre matière et antimatière vient d’ailleurs d’être vérifiée expérimentalement : une équipe emmenée par Gianluca Sarri, de la Queen’s University de Belfast, a en effet réussi à créer un plasma composé à parité d’électrons et de positrons (l’antiparticule associée aux électrons). Un tel plasma aurait existé dans les tout premiers instants de notre univers… Alors, qu’est devenue l’antimatière ? Ce mystère fait bouillonner les méninges des spécialistes de la question depuis de très nombreuses années. De récentes expériences dans des accélérateurs de particules ont montré que la décomposition de certaines particules subatomiques composées à égalité de matière et d’antimatière (un quark et un antiquark) produirait davantage de matière que d’antimatière, sans que l’on ne sache encore pourquoi. Bien sûr, des explications à ce fait ont déjà été avancées. Par exemple, en février dernier, des physiciens de l’UCLA (Californie, USA) ont émis l’hypothèse que le champ de Higgs, auquel est lié le fameux Boson de Higgs et qui est responsable du fait que les particules ont une masse, aurait pu donner temporairement une masse différente aux particules de matière et d’antimatière, expliquant ainsi l’asymétrie qui a vu ensuite la domination de la matière. Aujourd’hui, des scientifiques d’universités américaines et japonaise apportent une nouvelle pierre à l’édifice, en publiant les résultats de leurs travaux dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society. En se basant sur des données recueillies par le Fermi Gamma ray Space Telescope (FST) de la NASA, ces chercheurs ont mis en évidence l’existence de champs magnétiques qui existeraient dans l’ensemble de l’univers. Ces champs dont l’origine remonterait aux premières nanosecondes de l’univers seraient hélicoïdaux (en forme d’hélice, ou de pas de vis), et il y en aurait un plus grand nombre orientés à gauche qu’à droite. Une asymétrie qui, pour les théoriciens, serait un indice supplémentaire d’un processus qui aurait favorisé la création de matière par rapport à celle d’antimatière. Continue reading

Cephalus 2 vient de sortir !

Featured

ceph2_couv
Au cours de ces derniers mois, notre super équipe de choc vous a préparé un Cephalus aux petits oignons : plus vrai, plus beau, plus plein de dessins originaux ! Après un premier numéro sur le thème de l’eau, cette fois-ci nous causons de la lumière, en l’honneur de l’Année internationale de la lumière …
Continue reading

Cosmologie 2 : forme et destin de l’Univers

Featured

640px-Milky_Way_Arch
Après une petite interruption, je continue ma série de billets consacrés aux bases théoriques de la cosmologie. Résumé de l’épisode précédent : Si vous lu mon premier billet sur le Big-Bang, vous savez déjà que l’équation d’Einstein appliquée au cas d’un Univers isotrope et homogène se réduit à une équation différentielle assez simple, l’équation de Friedmann. […]

Continue reading

Hubble a 25 ans !

  Introduction Hubble, avant d’être un télescope, c’est un astronome américain, Edwin de son prénom. Sa première découverte majeure est la découverte des galaxies en 1923. En effet, avant cela, on pensait que ces nébuleuses comme on appelait alors ces objets, qui étaient trop gros pour être des étoiles, étaient situés dans notre galaxie. Après avoir […]
Continue reading

Retranscription de l’interview de Jean-Pierre Luminet sur les trous noirs

Featured

ps211_CA43G34WoAAwvsI-590x443
    Retranscription de l’interview de Jean-Pierre Luminet, réalisée dans l’épisode 211. Retranscription réalisée par Stephanie. Un immense merci à elle, c’était vraiment un gros boulot.     Johan : Terry Pratchett nous a quitté il y a deux semaines. J’ai découvert à cette occasion que cet auteur reconnu de fantasy avait aussi écrit des livres de vulgarisation, […]
Continue reading