Trous Noirs : La nouvelle idée de Stephen Hawking pour résoudre le paradoxe de l’information

Featured

hawkingblackhole-inline
C’est l’une des questions les plus énigmatiques qui reste sans réponse aujourd’hui dans la physique des trous noirs : que devient l’information sur l’état physique des particules qui sont absorbées par un trou noir ? La relativité générale dit que l’information est détruite, la mécanique quantique dit que toute information ne peut jamais être détruite. Il y a là une contradiction ou un paradoxe, c’est ce qu’on appelle le paradoxe de l’information. Stephen Hawking a beaucoup travaillé sur ce problème, seul ou avec des collègues théoriciens. Il vient de proposer il y a deux jours une nouvelle idée pour répondre à cette question lancinante.

A. Strominger, S. Hawking et M. Perry (photo A. Zytko)
Hawking a proposé cette nouvelle idée mardi dernier à Stockholm au cours d’un séminaire organisé par la physicienne Laura Mersini-Houghton de l’Université de Caroline du Nord, et par le KTH Royal Institute of Technology et l’Université de Stockholm. Y sont réunis une trentaine de physiciens théoriciens parmi les meilleurs spécialistes des trous noirs. L’idée de Hawking, qu’il a étudiée et développée avec les théoriciens Malcolm Perry de Cambridge et Andrew Strominger de Harvard, indique que l’information serait en fait bien préservée mais  qu’elle ne pénétrerait pas à l’intérieur de l’horizon du trou noir ; elle serait conservée (encodée) à sa surface sous la forme d’un hologramme à 3 dimensions. Rappelons que l’horizon d’un trou noir est l’endroit à partir duquel plus rien ne peut en sortir et qu’un hologramme est une représentation d’un objet de dimension N dans un objet de dimension N-1. L’idée d’un hologramme à la surface des trous noirs est issues de travaux en théorie des cordes où il avait montré que l’horizon d’un trou noir peut contenir un hologramme à 3 dimensions (deux dimensions spatiales et une de temps) qui représente parfaitement l’espace-temps à 4 dimensions de l’intérieur du trou noir. Par ailleurs, on se souvient des travaux pionniers de Jacob Bekenstein, récemment disparu, montrant que l’entropie d’un trou noir est proportionnelle à sa surface.  Et entropie et information sont deux entités identiques à une constante près… (la constante de Boltzmann).

La théorie résumée par Stephen Hawking mardi stipule que l’information quantique est stockée sur l’horizon du trou noir sous la forme de ce qui sont appelées des « super translations ». Les super translations ont été conceptualisées en 1962, et seraient ici un hologramme des particules tombant dans le trou noir, elles en contiendraient donc toute l’information qui sinon serait définitivement perdue.
D’après Andrew Strominger, on peut se représenter ce processus par une sorte de surface de photons situés exactement sur la surface de l’horizon, ils sont juste en équilibre entre la chute dans le trou noir et l’échappement.  Quelle que soit la taille du trou noir même lorsqu’il grossit, cette surface de lumière est toujours présente.
A chaque fois qu’une particule quelconque traverse l’horizon, elle laisse une empreinte sur cette surface, en modifiant légèrement l’ensemble de la surface de lumière qui se réarrange, produisant une « super-translation ».

Cette information pourra  ensuite être renvoyée vers le reste de l’Univers bit par bit lorsque le trou noir rayonne en produisant des fluctuations quantiques (le rayonnement de Hawking), mais dans une forme chaotique. L’information est donc bien toujours  là, mais, dans la pratique, comme l’a dit Hawking, c’est comme si elle était perdue car elle est inexploitable, où comment chercher la capitale du Minnesota dans une encyclopédie que l’on vient de réduire en cendres après l’avoir jetée dans la cheminée…  Strominger précise que le grand challenge sera de démontrer que les super translations ont la capacité de stocker l’énorme quantité d’informations requise pour conserver non pas seulement une petite partie mais bien tout le contenu avalé par le trou noir.
Les physiciens espèrent bien que la résolution de ce paradoxe de l’information, si cette idée s’avère correcte,  les aidera à comprendre comment fonctionne la gravitation aux échelles où la mécanique quantique gouverne.

Stephen Hawking a promis la publication de la théorie, avec tous ces détails, dans quelques semaines … Il est donc probable que nous en reparlions bientôt.
http://www.ca-se-passe-la-haut.fr
Continue reading

Nagasaki, une simple expérience ?

Featured

402px-nagasakibomb
Il y a 3 jours, on célébrait le 70e anniversaire du bombardement atomique américain sur la ville japonaise d’Hiroshima. Pour les responsables de l’époque, cette mortelle démonstration de la puissance nucléaire se justifiait officiellement par le besoin de mettre un terme rapide à cette guerre qui sévissait toujours entre les États-Unis et l’Empire du Soleil […]
Continue reading

L’œuf dans tous ses états

Featured

Tu t’ennuies toujours ? Les expériences sur les œufs ne t’ont pas suffi ? A que cela ne tienne, refaisons d’autres expériences sur.. les œufs encore ! Comment distinguer un œuf dur d’un œuf cuit ? Le plus évident : casser l’œuf mais si tu n’as pas envie de le faire ? Il existe au […]
Continue reading

« Au fait, c’est où ce Pluton ? »

“Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, / Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage”. Ce conseil que Boileau donnait aux écrivains peut – hélas – aussi servir d’adage aux journalistes scientifiques, tant ils peinent à transmettre certaines notions de … Continuer la lecture
Continue reading

Bulles de savon géantes [Vidéo]

Featured

vignette
Une nouvelle vidéo, sur un thème déjà abordé ici. Mais avec les images c’est quand même beaucoup mieux ! (PS pour les physico-chimistes : la question de l’ingrédient magique commun aux liquides vaisselles qui marchent — tous de chez P&G — est toujours ouverte) Ce sera la dernière vidéo avant les vacances. Cet été je […]
Continue reading

La sélection scientifique de la semaine (numéro 179)

– Etudier, grâce aux traces qu’ils laissent dans les sédiments, les tsunamis du passé pour mieux connaître le rythme des séismes majeurs qui les provoquent. (en anglais) – Les frères Bogdanov perdent un procès contre le CNRS à qui ils … Continuer la lecture
Continue reading

Cosmologie 3 : la constante cosmologique

Featured

Andromeda_galaxy_720
Cela fait un moment que je vous dois le troisième (et probablement dernier) épisode de ma série consacrée aux bases théoriques de la cosmologie. Nous allons donc parler de la constante cosmologique, c’est-à-dire de l’expansion accélérée de l’Univers et de la fameuse « énergie noire » : un thème que j’avais déjà abordé dans une vidéo il […]
Continue reading